Projet Créer les bases d’une réhabilitation médico-professionnelle transfrontalière

En Europe, plus d’une personne adulte sur quatre sera concernée au moins une fois dans sa vie par une maladie psychique. L’amélioration et la promotion de la santé mentale des populations constituent un défi majeur pour les sociétés toutes entières.

Fin 2019, le Groupe de travail a déposé une demande de soutien de projet dans le cadre du programme « Nouveaux horizons » de la fondation Baden-Württemberg Stiftung. L’objectif de ce programme consiste à soutenir des projets et des actions d’intérêt général ayant un rapport avec la France dans les domaines de l’éducation, de la culture et de la société civile. Il s’adresse aussi bien aux acteurs de la société civile qu’aux collectivités locales et territoriales souhaitant mener une coopération à but non lucratif avec un partenaire français.

Les subventions reçues sont destinées à soutenir le projet Créer les bases d’une réhabilitation médico-professionnelle transfrontalière entre la France et l’Allemagne. Il s’adresse dès lors à tous les acteurs français et allemands accompagnant des personnes qui, en raison d’une maladie psychique, nécessitent une prise en charge spécifique pour leur parcours de réinsertion dans la société et le monde du travail. Avec ce projet, il s’agit de créer les conditions légales de l’accès à des structures de réhabilitation pour les patients résidant en zone frontalière.

Reposant sur un riche savoir-faire acquis au fil de quelque 30 années d’expérience et forte d’excellents taux d’insertion (de plus de 65%!) dans les parcours de formation et marché de l’emploi, l’approche allemande de la réhabilitation psycho-sociale et de la réinsertion professionnelle fait figure de modèle pour le projet.

Le but est de générer des impulsions pour améliorer l’intégration professionnelle des personnes atteintes de maladie psychique, ce d’une part via l’éventuelle introduction du modèle allemand de réhabilitation psycho-sociale en France et, de l’autre, via l’accroissement de la mobilité vers le marché du travail en Allemagne.

Dans le même temps, il s’agit également d’inciter les responsables politiques à lutter contre la stigmatisation des personnes en situation de handicap psychique. Les partenaires au projet sont le Groupe de travail franco-allemand animé par le THERAPEUTIKUM Heilbronn, le Centre hospitalier d’Erstein et le Centre de réhabilitation Christiani e.V. à Albbruck.

Vous pouvez trouver plus d'informations dans notre brochure de projet

Financé par la

Baden-Württemberg Stiftung
Noveaux horizons